Publié sur Laisser un commentaire

Sulfites, alcool et mal de tête

Sulfites, alcool et mal de tête | Article nutrition

On entend souvent dire que les sulfites peuvent donner mal à la tête… est-ce que c’est un fait confirmé scientifiquement?

Juste pour te donner une idée d’à quel point la croyance populaire selon laquelle le vin donnerait mal à la tête est vieille, il faut que tu saches que les premiers textes ont été créés à ce sujet-là datent d’avant Jésus-Christ. C’est vieux en titi!

Je me suis donc donné comme mission de te parler des sulfites, un agent de conservation qui est retrouvé dans les vins. Je t’explique aussi si oui ou non, ils vont causer des maux de tête.

P.s. Si tu préfères le format vidéo, clique ici pour voir ma capsule Les sulfites donnent mal à la tête… Vrai ou faux?. Pour plus de conseils santé ou pour voir toutes mes capsules, rends-toi au sur le site web de Noovo moi.

C’est quoi un sulfite?

Premièrement, il faut savoir que les sulfites sont des additifs qui sont utilisés pour leurs vertus antioxydantes et antimicrobiennes vraiment intéressantes.

Généralement, on va les mettre dans les boissons alcoolisées pour pouvoir stopper la fermentation et réduire la production d’alcool qui pourrait se faire après l’embouteillage.

Sulfites : Production du vin | Cynthia Marcotte Nutritionniste www.cynthiamarcotte.com

Ce qui arrive aussi, c’est quand on en utilise dans d’autres procédés au niveau industriel. En général, on en met également dans ces aliments:

  • Fruits séchés
  • Sauce soya
  • Marinades (ex: cornichons, petits oignons, choucroute…)
  • Condiments (ex: ketchup, moutarde, relish…)
  • Vinaigres de vin

Tu pourras trouver une liste plus exhaustive sur le site web de Santé Canada.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, c’est que les vins rouges contiennent moins de sulfites que les vins blancs.

Effets secondaires

Même s’ils sont mieux tolérés en général, les sulfites pourraient avoir quelques effets plus négatifs chez certains individus. Il serait donc possible de voir apparaître des symptômes qui ressemblent fortement à ceux des allergies alimentaires. Par exemple des démangeaisons ou des écoulements au niveau du nez ou aussi des éternuements. Mais je te dirais que c’est pas théoriquement des allergies, puisque pas de création d’anticorps au niveau de notre organisme.

Dans ce cas, on va donc plutôt dire que c’est des intolérances.

Il faut aussi savoir que certaines crises d’asthme peuvent être déclenchées par la consommation de sulfites. Un autre aspect qui pourrait être négatif dans certains contextes.

Sulfites et mal de tête

Dans la littérature scientifique, il n’y a pas vraiment d’études qui confirment le fait que consommer des sulfites pourrait augmenter les chances d’avoir des céphalées (maux de tête). Au contraire, la consommation de sulfites pourrait entraîner la production d’histamines. Dans certains cas, ce composé là pourrait être à l’origine des problèmes.

Types de maux de tête

Grosso modo, il existe deux types de maux de tête qui sont déclenchés par la consommation d’alcool. Le premier, c’est celui qui est vraiment immédiat, donc dans les trois heures suivant la consommation d’une boisson alcoolisée. Et à ce moment-là, on peut vraiment ressentir les effets de façon très rapide. Et le deuxième type est plus tardif. Donc on va ressentir les effets quand notre niveau d’alcoolémie va avoir descendu le lendemain. Plus communément, on va souvent appeler cet effet la « gueule de bois ».

Bien que la distinction entre les deux types de douleurs ne soit pas souvent faite dans la littérature scientifique, je peux te confirmer que l’alcool est associé avec un plus gros risque d’avoir des douleurs au niveau de la tête. Les migraines aussi pourraient être augmentées par la consommation d’alcool. Donc, fais attention si tu as tendance à en faire. Le risque sera encore plus élevé si tu as une génétique qui te rend plus enclin à avoir des douleurs ou si tu n’es pas habitué à consommer de l’alcool.

Alcool et mal de tête

En général, la proportion du maux tête qui serait due directement à l’alcool passe de 37 à 2% dans certaines populations. Donc, on peut voir qu’il y a vraiment une grosse différence selon les individus eux-mêmes. Par exemple, en moyenne, on pourrait dire que c’est environ 10% des maux de tête qui seraient vraiment dus à la consommation de boissons alcoolisées. Une autre chose intéressante, c’est que les hommes et les femmes auraient le même niveau de susceptibilité face à la problématique. Et bien sûr, plus on consomme d’alcool, plus on a des chances d’avoir des maux de tête. Donc, comme d’habitude, la modération a toujours meilleur goût.

Pour ce qui est de la recherche, on aurait aussi établi la présence d’autres molécules présentes dans les boissons alcoolisées qui pourraient avoir un impact sur les maux de tête. 

 

En voici quelques-unes: 

  • Amines biogènes
  • Composés entraînant un effet vasodilatateur
  • Phénols flavonoïdes
P.s. Si tu as tendance à avoir mal à la tête régulièrement, je te suggère de rester loin des Boissons énergisantes alcoolisées dans le style Four Loko.

 

Mes recommandations

Si tu as déjà tendance à avoir des maux de tête ou même des migraines, je te suggère fortement d’opter pour les boissons non alcoolisées le plus souvent possible. Par contre, pour faire changement, si tu veux prendre un petit verre de vin, le rouge serait à préférer au blanc.

Et comme d’habitude, mieux vaut vraiment y aller avec un faible nombre de consommations par soirée plutôt que d’abuser. Mieux vaut prévenir que guérir!

 

Autres articles intéressants

Voici quelques références fiables qui pourraient également répondre à tes questions:

Publié sur Laisser un commentaire

Boisson énergisante alcoolisée Four Loko

Boissons énergisante, alcool et sucre | Analyse de nutritionniste
Boissons énergisante, alcool et sucre | Analyse de nutritionniste

Dangereuse est probablement le qualificatif qui correspond le mieux à cette boisson énergisante fruitée et alcoolisée nommée Four Loko. Je dois mentionner être un peu triste de devoir utiliser le nom du produit dans cet article, puisque je contribue surement indirectement à élargir sa popularité. J’espère donc de tout coeur réussir à te dissuader de consommer cette boisson.

Dans cette capsule, je partage mon avis de nutritionniste par rapport à l’article paru dans le Journal de Québec. Celui-ci traite de l’histoire d’une jeune femme ayant fait un coma éthylique après avoir bu une canette de Four Loko (une boisson énergisante alcoolisée à la saveur de fruits). J’aborde 5 faits à savoir au sujet de cette boisson en plus de partager quelques commentaires et témoignages que j’ai reçu sur mes réseaux sociaux.

Dangers des boissons énergétiques alcoolisées

Après être tombé sur l’article, j’ai immédiatement décidé de le partager sur ma page Facebook. J’ai reçu quelques commentaires bien intéressants. Suite à cela, j’ai été contactée par une jeune femme qui m’a partagé son témoignage. Les choses se sont enchaînées dans ma tête. Je devais vous en parler et sensibiliser les gens face à ce genre de produits causant des tonnes de dommages (physiques ET psychologiques!).

Je t’invite à partager, dans la section commentaires sous la vidéo, tes expériences en lien avec cette boisson énergisante alcoolisée plutôt extrémiste.

Tu pourras également partager la vidéo avec les gens qui pourraient être concernés. Je crois qu’informer les gens sur l’importance de la consommation d’alcool responsable peut faire la différence et permettre d’éviter des accidents.

Pour terminer, si c’est quelque chose qui t’intéresse, voici quelques astuces pour réduire ta consommation de sucre ajouté.

Boissons énergisante, alcool et sucre | Analyse de nutritionniste

Tu as de la difficulté à distinguer les boissons énergisantes des boissons énergétiques? Cet article rédigé en collaboration avec VIB Essence pourrait répondre à plusieurs de tes questions. J’y parle aussi des fonctions et effets d’ingrédients tels que la caféine, la taurine, le guarana et le ginseng.

 

Autres informations

Valeur nutritive et sucre

1 cannette de Four Loko:

  • 660 kcal = 1/3 apport calorique de la journée d’une femme (2/3 si elle en boit 2!)
  • 60-65 g de sucre (= 13 c. à thé)

Plus il y a de sucre, moins ça goute l’alcool et plus c’est dangereux!

Prix

Pour environ 4$ à prix régulier et 2-3$ à rabais pour une grosse cannette de 568 ml (plus d’un demi litre, presque la taille d’une bouteille de vin)

Quantité d’alcool vs taille de la cannette

Une cannette contient la même quantité que dans 5-6 bières régulières ou 4 coupes de vin.

Clientèle cible

Peut être achetée dans les épiceries et dépanneurs ou les lois sont moins souvent respectées. On carte moins souvent qu’à la SAQ, par exemple.

Le marketing s’apparantant à celui des bonbons cible clairement une population plus jeune. Sur YouTube, on retrouve aussi plusieurs vidéos où les participants vident des canettes par défi. Comme tu auras pu t’en douter, ceux-ci finissent bien souvent gravement malades.

Ces couleurs vivent dédramatisent aussi les risques associés à ce type de boisson.

Références