Publié sur Laisser un commentaire

Autosoin et troubles alimentaires

Judith et Geneviève, Travailleuse sociale et nutritionniste

Si tu écoutes mes podcasts depuis quelque temps, tu as bien certainement remarqué que j’adore avoir des invités qui nous présentent leur expériences avec les troubles alimentaires (TCA). Cette fois-ci, j’ai eu la chance d’échanger avec deux professionnels de la santé expertes du domaine qui nous ont partagé de précieuses informations.

Elles nous expliquent également de quelle manière l’autosoin peut aider au quotidien plusieurs individus vivant avec des TCA.

Invités spécialistes d'autosoin


Geneviève Arbour, diététiste-nutritionniste

Geneviève Arbour, Nutritionniste spécialisée en troubles alimentaires

Geneviève Arbour est détentrice d’un baccalauréat en nutrition et bientôt d’une maîtrise de recherche en sciences de la santé*.  Elle est membre de l’Ordre des diététistes-nutritionnistes du Québec. Fondatrice de la Clinique Nutritive Arbour, elle cède les reines de la clinique en 2020 pour se consacrer à sa nouvelle entreprise, Judith Geneviève inc. fondée avec Judith Petitpas.

Malgré ses rôles de formatrice, chroniqueuse radio et autrice, Geneviève consacre une partie de son emploi du temps aux rencontres individuelles. C’est par ce contact privilégié qu’elle a l’impression de faire la différence dans la vie des gens.

Maman de 3 enfants, Geneviève adore le Kitesurf, le ski et la course à pied. Elle se dit également un peu trop passionnée des sacs à main. L’un de ses plaisirs infini est de manger des chips au ketchup! 😉

* Son projet de recherche concerne le trouble d’accès hyperphagique et l’autosoin.

Judtih Petitpas, travailleuse sociale

Judith Petitpas, Travailleuse sociale spécialisée en troubles alimentaires

Judith Petitpas est détentrice d’une maîtrise en service social et d’un baccalauréat en anthropologie de l’Université Laval. Elle est membre de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec. Celle-ci est coautrice de plusieurs livres traitant des troubles alimentaires et de la crise de la quarantaine.

Elle a également cofondé le site  www.judithgenevieve.com avec Geneviève Arbour. En plus d’offrir des outils d’autosoin, elle fait de la consultation individuelle et de groupe à titre de travailleuse sociale en pratique privée.

En 2013, elle a mis sur pied un groupe de soutien pour les gens souffrant d’hyperphagie boulimique. Judith est maman d’un petit garçon de 4 ans, adore les cotons ouatés, le thé et tout ce qui est en plein air.

Écouter l'entrevue

Clique sur l’un des boutons “play” se trouvant dans les boîtes ci-dessous pour écouter cet épisode de podcast sur la plateforme de ton choix:

Objectifs de la semaine de sensibilisation

La Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires est un évènement organisé par Anorexie et Boulimie Québec (ANEB) et La Maison l’Éclaircie. Ceux-ci ont également l’aide de leurs nombreux partenaires du milieu communautaire, privé et hospitalier.

Objectif de la Semaine = Sensibiliser la population à la maladie et ses enjeux en brisant des croyances et tabous

Thématique annuelle = Ouvrir la discussion sur les deux voix intérieures présente chez le trouble alimentaire : la voix négative du trouble et la nôtre

Plusieurs acteurs de changements et porte-paroles sont impliqués afin de faire rayonner cette initiative:

Porte-paroles d’ANEB: comédiens Catherine Brunet et Félix-Antoine Tremblay
Porte-paroles de la Maison l’Éclaircie: animateur, conférencier et comédien Jean-Marie Lapointe

C’est par ici pour consulter le calendrier des diverses activités de la campagne de 2022. Tu désires propager ces belles informations? N’hésite pas à taguer les partenaires et à utiliser les hashtags #SemTA2022 #MonDiscoursInterieur.

Troubles alimentaires

Situations plus connues

Je t’invite à consulter ses ressources afin d’obtenir des informations supplémentaires concernant les troubles alimentaires:

Ces informations sont basées sur le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux DSM-5.

Autres problématiques alimentaires

Dépendance alimentaire

Dans les médias, on nomme souvent la nourriture comme étant substance de dépendance. Cependant, la dépendance est surtout relative au comportement alimentaire plutôt qu’à l’aliment comme tel.

Afin d’avoir davantage d’informations à ce sujet, tu peux consulter l’article Est-ce que la dépendance alimentaire existe?

Grignotage compulsif

Ce comportement est surtout étudié en recherche pour le moment. Il se définit comme étant de petites quantités mangées régulièrement et de manière compulsive durant la journée.

 

Bigorexie

La bigorexie, est un trouble obsessionnel plutôt qu’un trouble alimentaire à proprement parlé. Celui-ci pousse l’individu atteint à sans cesse tenter d’optimiser ses comportements afin d’obtenir une apparence musclée. Ces personnes ont souvent recours à des stratégies compulsives et destructrices afin d’atteindre leur idéal physique. Tu peux lire mon article Qu’est-ce que la bigorexie? pour avoir plus d’informations.

Orthorexie

Officiellement, l’orthorexie est un concept non considéré comme un trouble alimentaire. Il s’agit en quelques mots du fait de vouloir modifier son alimentation dans la recherche d’une santé optimale. Cette obsession de la puretée des aliments ingérés provoque habituellement des atteintes fonctionnelles. Tu peux lire mon article Qu’est-ce que l’orthorexie? pour avoir plus d’informations.

 

Rétablissement des TCA

Il existe de multiples approches nutritionnelles et psychosociales pour se rétablir d’un trouble alimentaire. Elles ont toutes leurs avantages et leurs inconvénients. L’essentiel c’est donc que tu puisses trouver un thérapeutre avec qui tu te sens en confiance de manière à pouvoir lui confier tes craintes et insécurités.

Intervention nutritionnelle

Pour traiter les troubles alimentaires, plusieurs étapes doivent être traversées. Il est important de commencer par bien prendre le temps de corriger la dénutrition, lorsqu’elle est présente. Par la suite, il faut démystifier les fausses croyances, réintégrer les aliments interdits et reprendre contact avec les signaux de l’appétit.

Établir une congruence tes choix et les besoins du corps est également une des étapes qui pourra t’aider à mieux te connaitre et t’apprivoiser.

Intervention psychosociale

Du côté psychosocial, il est possible d’opter pour une grande variété de types de thérapies allant de l’entrevue motivationelle aux approches cognitives comportementales de 2ème et 3ème vagues en passant par la psychodynamique.

Selon Judith, l’approche utilisée par le.la professionnel de la santé n’a pas autant d’importance que l’alliance thérapeutique et la motivation de la personne.

7 clés du rétablissement

J’avais envie d’intégrer ici ces 7 clés qui pourraient t’aider à prendre soin de ta santé physique et mentale. Celles-ci ont été présentées lors de l’édition 2018 de la semaine de sensibilisation aux troubles alimentaires et je les aies tidées de cette vidéo réalisée par Aneb.

  1. Connaissance
  2. Acceptation
  3. Confiance
  4. Patiente
  5. Communication
  6. Soutien
  7. Compassion

Services de Judith & Genevieve

L’autosoin

Commençons tout d’abord par démystifier le terme « autosoin ». Il s’agit en quelques mots d’une forme d’administration d’une thérapie réalisée de manière autonome et à son propre rythme.

Tu peux passer sur le site web de Self Care afin d’obtenir plus d’informations concernant cette approche novatrice et adaptée à la réalité d’aujourd’hui.

Cette solution est efficace pour réduire significativement les compulsions et les symptômes dépressifs chez les gens présentant un trouble d’accès hyperphagique.

Méthode Lundi

La Méthode Lundi est un autosoin comprenant 4 blocs virtuels et des outils pratiques proposé par Judith & Geneviève. Grâce aux recommandations proposés à travers cette ressource, tu pourra peu à peu mettre de côté les régimes que tu t’imposes peut-être depuis des années. Le parcours éducatif peut être complété en 12 semaines et adapté à ton horaire.

Pour qui?: Ces conseils sont concus pour les gens ayant des troubles alimentaires, principalement de l’hyperphagie.

Roues des Émotions

Rends-toi dans la section roue des émotions du site web de Judith & Geneviève afin de mieux comprendre de quelle manière cette outil pratique peut être utilisé. Il s’agit d’une ressource permettant d’augmenter le vocabulaire de ceux et celles qui ont de la difficulté à verbaliser leurs émotions. Par le fait même, cette roue permet une meilleure compréhension et communication des états d’âme.

Cet outil pratique et coloré s’adresse autant aux professionnels de la santé qu’aux gens désirant mieux exprimer leur ressentis.

Livres complémentaires à l’autosoin

Voici les deux livres écrits par mes invités et publiés aux Éditions La Semaine.

Consultations individuelles

Pour prendre un rendez-vous avec Judith (travailleuse sociale) ou Geneviève (nutritionniste), tu peux les contacter juste ici.

Livres nutrition et recettes favoris

Voici les réponses de mes invitées à ma question “quels sont vos livres de recettes ou de nutrition favoris du moment?”:

Geneviève: Tout ce qu’ont écrit les nutritionnistes du Québec! Il y a tellement de talents et de propos fantastiques. Pour ce qui est de mon livre de recettes coup de coeur des dernières semaines, j’irais avec ceux de La Cuisine de Jean-Philippe et le livre Simple de Otam Ottolenghi.

Judith: J’aime beaucoup ce que fait Geneviève O’Gleman (Famille futé, Fast food santé, Les Lunchs, Soupers rapides, Presque végé, Petits prix…). Et sinon, tout ce que Geneviève (Arbour) me propose! 🙂

Le mot de la fin

J’espère que cette discussion pourra t’aider à prendre davantage conscience de ta situation actuelle et à ne pas hésiter à aller consulter un professionnel de la santé si tu en ressens le besoin.

Il n’y a pas de honte avoir des pensées plus tourmentées en lien avec ton alimentation ou ta confiance en toi.

Il est possible d’aller mieux, peu importe la situation dans laquelle tu te retrouves au moment de lire ces lignes.

N’hésite pas à demander de l’aide, ça vaut vraiment le coup. 🙂

Formation La Faim

 
Ma formation La Faim: Comment mieux comprendre son corps est un autosoin comprennant 77 courtes vidéos éducatives. Celle-ci t’aidera à bâtir ton esprit critique de manière à mieux distinguer la culture des régimes dans ton quotidien. Ce sera aussi l’occasion parfaite pour remettre à jour tes connaissances concernant les différents composés se trouvant dans tes repas.
 
De cette manière, tu pourras mieux comprendre leur importance en plus d’obtenir des informations concrètes afin d’intégrer une belle variété d’aliments à ton menu. D’ailleurs, le dernier module comprend une section plus pratico-pratique afin de te permettre de faire de belles découvertes culinaires et de bâtir ta confiance en cuisine.
 
La formation comprend également une copie papier de mon livre La Faim: Comment l’apprivoiser en plus d’un accès à un groupe de soutien privé sur Facebook.
 
 
Pour qui?: À moins de situations particulières, cette formation m’est pas adaptée aux gens ayant des troubles alimentaires.
Publié sur Laisser un commentaire

Roulés feuilletés express à personnaliser

Recette express de roulés feuilletés mozzarella et pesto à la tomate séchée

Voici une recette de feuilletés ultra express comprenant seulement 3 ingrédients pour ceux qui ont envie de manger des p’tites bouchées sans trop se casser la tête.

Cette recette peut être réalisée avec les ingrédients que tu as sous la main. Il s’agit donc de l’occasion parfaite pour utiliser tes petits bouts de fromage ou de légumes, tes restes de sauces ou d’assaisonnements… et pas mal tout ce qui te plaît. L’essentiel, c’est d’avoir la pâte feuilletée… par la suite tu n’as qu’à laisser aller ton imagination en usant ta créativité!

Recette express de roulés feuilletés mozzarella et pesto à la tomate séchée

Je te promets que cette recette fera fureur et que tu auras envie de la cuisiner de nouveau encore et encore! 🤤

Je t’invite donc à faire un petit ménage de ton frigo et à tester cette en mode zéro-gaspillage alimentaire. D’ailleurs, si ce sujet t’intéresse, tu peux consulter mes articles suivants:

Idées de garnitures pour feuilletés

Tu pourras bien sûr suivre à la lettre la recette écrite qui se trouve dans le bas de cet article.

Par contre, si tu as envie de t’amuser en cuisinant plus intuitivement, voici quelques pistes de combinaisons d’ingrédients qui pourraient former de délicieux mélanges dans ce genre de feuilletés.

Feuilletés salés

  • Tapenade et fromage de chèvre
  • Hummus, champignons grillés et thym
  • Oignons caramélisés et parmesan
  • Ricotta / fromage à la crème, saumon fumé et câpres ou zeste de zitron
  • Épinard, ail, fromage à la crème et mozzarella
  • Asperges et fromage suisse
  • Brie et confiture de fruits ou fruits frais (avec des figues, ce serait fou! 🤩)

Feuilletés sucrés

  • Chocolat noir et canneberges séchées
  • Caramel de dattes et noix rôties hachées
  • Pommes/poires & cannelle

Vidéo recette

Tu pourras visionner la vidéo de la recette sur ma page Instagram juste ici. N’hésite surtout pas à laisser un commentaire sous la publication afin de me dire ce que tu en as pensé. Si tu as d’autres suggestions de combinaisons d’ingrédients, je serais aussi bien heureuse de les lire! 🥰

Roulés feuilletés mozzarella & pesto à la tomate séchée

Prep Time10 mins
Cook Time25 mins
Servings: 10 feuilletés

Ingredients

  • 1 rouleau 225 g de pâte feuilletée surgelée du commerce, dégelée
  • 60 ml (1/4 tasse) de pesto classique ou à la tomate séchée
  • 180 à 250 ml (3/4 à 1 tasse) de fromage Mozzarella râpé

Instructions

  • Mettre la grille du four au centre et préchauffer celui-ci à 230 °C (450 °F).
  • Dérouler la pâte feuilletés sur le plan de travail en laissant le papier parchemin entre la pâte et la surface de travail.
  • Étendre le pesto puis le fromage râpé sur la surface entière de la pâte.
  • Rouler à partir du côté de ton choix pour obtenir un cylindre.
  • Couper celui-ci avec un fil de soie dentaire (voir technique dans la vidéo). Tu devrais obtenir entre 10 et 12 portions.
  • Placer chacun des roulés sur une plaque à biscuit recouverte, si désiré, d'un tapis en silicone.
  • Cuire au four durant environ 20-25 minutes ou jusqu'à ce que la pâte ait bien gonflé et que le fromage ait commencé à griller sur le dessus.
  • Déguster seuls ou accompagnés d'une salade ou de légumes grillés!

Note: J’ai utilisé cette pâte feuilletée et ce pesto de la compagnie québécoise LeGrand (#produitreçu), mais tu pourras prendre celle de ton choix!

Publié sur Laisser un commentaire

Témoignage: Commentaires grossophobes d’une belle-mère

Commentaires grossophobes d'une belle-mère

Voici l’histoire d’une femme ayant reçu des commentaires grossophobes au sujet de son poids de la part de sa belle-mère. Il s’agit d’un message à la fois touchant et fâchant qui pourra en faire réfléchir plus d’un.

Je me sens toujours privilégiée de pouvoir échanger avec vous sur des sujets qui peuvent parfois être plus tabous. J’espère que l’expérience vécue par cette femme t’aidera à te sentir moins seul.e si tu vis quelque chose de semblable.

Tu pourras aussi noter que cette histoire se termine sur une touche plus positive. Je crois qu’il est important d’insister sur le fait qu’il y a toujours des solutions dans ce genre de situation. Si tu ne vois présentement pas la lumière au bout du tunnel, je t’invite à te référer à un.e psychologue et/ou un.e nutritionniste.

Voici quelques suggestions de collègues nutritionnistes de confiance.

 

TW/AVERTISSEMENT: Mentions de poids et de commentaires grossophobes.

Commentaires grossophobes d'une belle-mère

Le témoignage

« Bonsoir Cynthia,

J’aimerais te dévoiler mon témoignage concernant des jugements que j’ai reçu d’une certaine personne concernant mon corps. J’ai vraiment besoin de me vider le coeur et je crois qu’en parler m’aidera à passer à autre chose dans ma vie. Bref, dans les dernières années, des critiques sur mon apparence ont été énormément nuisibles pour mon estime personnelle.

Les premiers commentaires

Il y a de cela 5 ans, j’ai rencontré mon conjoint actuel. J’ai alors commencé à avoir des remarques déplacées concernant mon physique. Mais ces commentaires ne venaient pas de mon copain, ceux-ci étaient mentionnés par sa mère (ma belle-mère).

Elle a commencé tranquillement à parler dans mon dos à mon copain et aux membres de sa famille, soit en disant des trucs subtils sur moi comme : « ses vêtements ne sont pas à la mode, ses cheveux courts ne lui font pas bien, elle n’est pas très belle, il a des filles bien mieux qu’elle, etc ». Je dis « subtil », car ce qui va suivre a été beaucoup plus dur psychologiquement pour moi. Et malgré le fait que mon chum me défendait, soit en lui disant que j’étais parfaite pour lui, elle n’arrêtait pas de parler quand même dans mon dos. Elle devait toujours se mêler de tout sans penser aux conséquences de ses paroles.

Prise de poids

Il y a de cela 2 ans et demi, elle a commencé à faire des commentaires à mon conjoint comme quoi j’avais pris beaucoup de poids. À cette époque de ma vie, je vivais beaucoup de situations stressantes. J’ai alors commencé à manger beaucoup plus, je crois que je mangeais mes émotions comme on dit. En quelques mois, j’ai donc pris 20 livres. Je suis passée de 115 à 135 livres (je suis consciente que ce n’était pas tellement dramatique non plus). Moi, je ne me souciais pas vraiment de mon poids à cet instant de ma vie.

Honnêtement, je n’avais même pas de balance chez moi. Je prenais mon poids à l’occasion seulement.

Un souper désagréable

Un soir (à l’automne 2018), quand nous sommes allés souper chez elle, elle a
sorti sa balance et elle a voulu nous peser mon conjoint et moi. À ce moment (même si je trouvais cela bizarre de sa part), je m’en fichais un peu alors je suis montée sur la balance sans vraiment me poser de questions.

La balance a affiché : 136 livres (ça m’a fait un choc, car la dernière fois que je m’étais pesé au Cégep mon poids était de 115 livres). En plus, je venais de manger un
gros souper et mon ventre était vraiment ballonné.

Ma belle-mère m’a ensuite dit, sans gêne : « Tu as un bon 10-20 livres à perdre. »

Pesée sur la balance | Commentaires grossophobes d'une belle-mère

Sous le choc par cette phrase, je n’ai même pas su quoi répondre. J’étais littéralement bouche bée. Elle m’a même dit qu’elle m’achèterait une balance pour que je puisse suivre mon poids. C’est ensuite, quand nous sommes retournés chez moi, que mon chum m’a expliqué que sa mère lui disait (dans mon dos) plusieurs critiques sur mon poids depuis quelques mois. Elle lui a même déjà dit : « coudonc, ta blonde est-elle enceinte ??? ». Vraiment insultant…

Manipulation psychologique

Ça m’a vraiment démoli psychologiquement et j’ai commencé à avoir une faible estime de moi-même. Je ressentais beaucoup de culpabilité lorsque je mangeais des aliments « non-santé ». J’avais honte de ma prise de poids et de mon petit ventre. Je me sentais comme une moins que rien. J’avais perdu toute confiance en moi et j’ai commencé à faire beaucoup d’anxiété aussi.

Puis quand j’allais chez elle, pour remuer le couteau dans la plaie on dirait, elle n’arrêtait pas de faire des critiques dans le dos des gens qu’elle trouvait « trop gros ». Elle me disait des phrases telles que: « les grosses ne devraient pas mettre de leggings, une fille que je connais a beaucoup engraissé dernièrement, telle fille est grosse ou laide, les vergetures sur une femme ne sont vraiment pas jolies, etc ».

Commentaires grossophobes

Elle méprisait beaucoup les gens en surpoids et elle me disait toujours qu’elle:

  • portait des jeans de taille 0;
  • était mince;
  • faisait des jeûnes intermittents pour ne pas engraisser;
  • prenait des pilules pour maigrir;
  • n’avait aucune vergeture sur son corps malgré ses grossesses, qu’une fille devait souffrir pour être belle;
  • etc.

Elle était complètement obsédée par son apparence et par celle des autres également. Ça en était devenu extrêmement malsain pour moi.

Des pillules pour maigrir

Commentaires grossophobes d'une belle-mère

À un moment donné, il y a de cela environ 1 an et demi, elle a même voulu me donner des pilules pour que je puisse maigrir. Elle me disait que ma prise de poids paraissait beaucoup et qu’elle était prête à « m’aider » pour que je puisse perdre du poids. Comme si elle devait contrôler ma perte de poids, sans scrupule. Je te rassure, je n’ai jamais voulu prendre ses pilules. Je ne voulais pas mettre ma santé en jeu.

Dans les mois qui ont suivi, j’ai commencé à réaliser que ce qu’elle me faisait subir était extrêmement toxique. Tout cela n’était vraiment pas normal.

Je me faisais littéralement jouer dans la tête.

« Tu collectionnes les poils toi »

Finalement, ce qui suit n’a pas rapport avec mon poids, mais ça concerne encore mon apparence physique. Ça a été en quelque sorte la goutte de trop qui a fait déborder le vase déjà trop plein… Voilà, en août dernier, elle a critiqué mes poils en me disant que j’en avais beaucoup, car elle avait vu mes jambes et mes cuisses avec des repousses de poil. Je la cite, elle m’a dit d’un ton arrogant : « tu collectionnes les poils toi ». Oui, je le sais, elle n’avait pas besoin de me le dire. Toutes les femmes dans ma famille ont une bonne pilosité, mais j’ai appris à m’accepter malgré ses commentaires.

Elle m’a même mentionné qu’elle me payerait une épilation au laser pour que je puisse me débarrasser de mes poils, comme si c’était une honte à avoir. Je n’ai jamais accepté cela. Et, jamais au grand jamais, je vais m’épiler au laser pour faire plaisir à quelqu’un. Si je le fais un jour, ça va être pour moi et je vais le payer moi-même. Je n’accepterai pas de cadeau empoisonné.

Un copain bienveillant

Heureusement, malgré toutes ses critiques, mon copain a toujours accepté mon corps tel qu’il est. Il n’a jamais été d’accord avec les commentaires et propos dégradants de sa mère. Il ne m’a jamais rien dit de tel. Longtemps, il s’est même senti impuissant à cause d’elle.

Impacts de ces commentaires

Aujourd’hui, après plusieurs années à détester mon corps à cause de ses commentaires et paroles blessantes, j’ai compris plusieurs choses. J’ai compris que je ne devais pas m’en faire. Si elle agit de cette façon, c’est qu’elle n’est sûrement pas bien dans sa peau et qu’elle est endoctrinée par la culture des diètes depuis fort longtemps. Elle a peut-être des troubles alimentaires aussi, je ne sais pas. Si elle me redit de telles paroles un jour, je ne me gênerais pas pour dire mon opinion et pour défendre ma propre valeur maintenant. Elle va entendre ma voix.

Le problème ne vient pas de moi, il vient d’elle-même et de la société dans
lequel nous vivons.

Je n’ai pas le corps d’un mannequin, je ne suis pas une fille « taillée au
couteau » comme elle le voudrait, mais je suis moi. J’aime mes imperfections,
mon petit ventre, mes poils et ma cellulite. Je suis belle point.

Merci de m’avoir lu! Depuis que je te suis sur les réseaux sociaux, je me sens beaucoup mieux dans mon corps et dans mon esprit. Je t’admire beaucoup.

Je t’envoie plein d’amour! 🥰🥰 »

 

Grossophobie et commentaires liés au poids

Si tu désires en savoir plus au sujet de la grossophobie, je t’invite à lire mes articles Grossophobie : obèses et victimes de préjugés | Être gros = un risque pour la santé? et Coronavirus et IMC | Critères grossophobes. Je te recommande également de consulter les articles d’Édith Bernier sur le site web grossophobie.ca, l’une de mes ressources favorites dans le domaine.

Tu pourras aussi trouver plusieurs témoignages en lien avec le poids et les commentaires vis-à-vis de l’apparence physique à travers mes épisodes de podcasts.

Publié sur Laisser un commentaire

Application Noom

Application perte de poids Noom | Analyse de nutritionniste

Voici mon opinion de nutritionniste concernant l’application cellulaire Noom, une plateforme ayant pour objectif de t’accompagner dans tes objectifs de perte de poids. Celle-ci a été créée en 2008 par Saeju Jeong et Artem Petakov, deux hommes insatisfaits du système de santé américain. Selon ses créateurs elle permettrait également de prévenir différentes conditions médicales chroniques.

Téléchargée par plus de 10 millions d’individus jusqu’à maintenant, cette solution a clairement attiré l’attention des gens. Cette statistique est utilisée en tant qu’outil promotionnel un peu partout à travers les communications de la compagnie. Toutefois, on sait pourtant que ce n’est pas parce que quelque chose est populaire, qu’elle est réellement efficace.

Personnellement, c’est le genre de chose qui me pousse à être encore plus prudente avant d’appliquer les conseils proposés.

Finalement, de manière à pouvoir vous présenter les avantages et inconvénients de ce type d’alternative, je me suis abonnée à cette dernière l’instant d’une vidéo. Cette petite expérience m’a finalement coûté près de 80$ et je n’ai pas pu être remboursée… mais ça valait le coup! 😅

Je te présente ici les réflexion entourant mon analyse de cette application et j’espère que ça pourra t’aider.

ATTENTION: Cette vidéo comprend des mentions de poids et des recommandations pouvant être problématiques et plus sensibles pour certains individus. ❤️

C'est quoi Noom?

Selon le site web de la compagnie, cette application cellulaire a pour misson d’aider les gens vivant un peu partout dans le monde à reprendre contrôle de leur santé.

Ils agissent à travers trois axes principaux:

  • Psychologie
  • Technologie
  • Coaching humain

Ils se disent être engagés à construire un monde plus sain pour tous… Laissez moi en douter!

Je suis certaine que de belles valeurs se cachent derrière cette entreprise. Cependant, plusieurs petits drapeaux rouges se sont manifestés lorsque je parcourais leur site web et questionnaire d’admission.🚩🚩🚩

Tu trouveras ci-dessous un résumée de mes réflexions:

Mon analyse de nutritionniste

Fidèle à moi-même, il m’a été impossible de ne pas pousser mes recherches un peu plus loin. Mon objectif était de mieux comprendre de quelle manière les conseils de Noom pourraient affecter la santé des participants. Est-ce que c’était pour le mieux ou est-ce que ces recommandations allaient plutôt renforcer certaines règles rigides moins bienveillantes?

J’ai donc résumé mes réflexions dans une vidéo partagée sur YouTube. Voici ce que tu pourras retrouver cette capsule d’analyse de l’application de perte de poids Noom:

  • Je remplis le questionnaire proposé par la compagnie (ex: âge, objectif de poids, niveau d’activité physique, habitudes alimentaires, présence de stress, troubles médicaux…)

     

  • Les recommandations nutritionnelles de la compagnie (suggestion de plan de perte de poids)

     

  • Retour sur le concept des diètes “yoyo” et du poids “santé” vs “naturel”


  • Mon option sur le classement des aliments (catégorie vert vs jaune vs rouge)

 

Application perte de poids Noom | Analyse de nutritionniste

Les promesses de Noom

Priorité #1 = Perte de poids

Tel que tu pourras le noter à travers cette traduction d’une section de leur site web, Noom a été créé principalement pour te faire perdre du poids.

« Nous changeons la façon dont le monde pense à la perte de poids.

Noom utilise la science et la personnalisation pour vous aider à perdre du poids et à le maintenir pour de bon. Nous vous aiderons à

  • mieux comprendre votre relation avec la nourriture
  • être plus attentif à vos habitudes
  • vous apporter les connaissances et le soutien dont vous avez besoin pour un changement durable. »

Trois avantages

Comme tu le sais certainement, rien n’est jamais tout noir ou blanc. Ici, on peut bien certainement noter certains avantages de l’application Noom. À première vu, je crois que cette solution propose une flexibilité d’utilisation ainsi que du soutien motivant. Ce sont clairement des points plus positifs qui sont des éléments essentiels au maintien d’habitudes alimentaires saines.

« Leçons quotidiennes à vos conditions

Nos cours personnalisés vous aident à gagner en confiance grâce à des connaissances pratiques que vous pouvez utiliser immédiatement. Le temps que vous passez sur chaque leçon dépend de vous, vous pouvez donc facilement intégrer Noom à votre emploi du temps.

Soyez motivé

Avec un coaching individuel, des groupes de soutien et des plans SOS, vous pouvez choisir le type de soutien dont vous avez besoin pour continuer.

À votre vitesse

Nos outils de suivi pour la nourriture, l’exercice et plus sont conçus pour vous permettre d’atteindre vos objectifs à un rythme qui vous convient. »

.

Plusieurs inconvénients

Ils mentionnent à plusieurs reprises leur désir d’aider tout le monde à développer des habitudes positives et durables, mais je doute de la qualité des services offerts. J’ai été particulièrement déçue de voir qu’on devait remplir le questionnaire entier avant de pouvoir connaitre le tarif d’inscription. Pour moi, c’est un signe qu’il y a quelque chose qui cloche!

Critiques décourageant

Parmi les commentaires retrouvés sur Google Play, on retrouve plusieurs mentions d’éléments indésirables sur l’application payante:

Premier commentaire

« Même en payant, l’application est incomplète et propose une formule “one-size-fit-all”. On nous demande de nous peser tous les jours (ce qui pourrait mener à une compulsion!), mais
l’application bogue 1 fois sur 2 à cette étape!
»

Deuxième commentaire

« C’est une arnaque, il vous demande de payer 1€ pour l’essai de 14 jours. Cependant, ce que vous ne savez pas c’est que vous donnez votre accord pour un prélèvement de 109€ tous les 4 mois. Et quand vous essayez de résilier, c’est impossible. GROSSE ARNAQUE NE DONNEZ PAS VOS COORDONNÉES BANCAIRES. »

Troisième commentaire

« Dangereux et malsain. Pour mon poids le minimum pour maintenir mes fonctions vitales est de 2200 calories. Noom veut me faire manger 1200 calories par jour. Ce genre de limitation peut causer des troubles cardiaques, car l’organisme tente de consommer le muscle cardiaque pour mai tenir l’organisme à flot. De plus la pesée quotidienne est une invitation à un rapport obsessionnel au poids. Très malsain passez votre chemin. »

Quatrième commentaire

« Je suis très très énervée. Je n’ai jamais utilisé cette appli ni visité le site et je vois qu’on m’a pris 129€. Il y a un gros problème quelque part et j’espère être remboursée au plus vite !! »

Ça ne donne clairement pas envie de se lancer dans cette avenue! 🤯

Questionnaire incomplet

J’aimerais conclure en insistant sur ma déception vis-à-vis du questionnaire de sélection proposé par la compagnie. Basé sur de bonnes intentions, celui-ci semblait à l’origine être mis en place pour faire une sélection des potentiels participants.Le tout permettrait de dissuader ceux qui pourraient ne pas faire partie des candidats idéaux.

Voici quelques exemples de questions posées dans le questionnaire proposé par la compagnie qui me semblent plus problématiques:

Objectif de poids

J’étais premièrement heureuse de voir un avertissement apparaître à l’écran lorsque j’ai inscris désirer atteindre un poids qui me pousserait à avoir un IMC considéré comme étant insuffisant.

Par contre, à ma grande surprise, j’ai tout de même pu me fixer un objectifs de perte de poids plutôt irréalistes à travers le questionnaire.

En se basant sur mes réponses, voici la prédiction de perte de poids proposée par l’application. Il s’agit d’une variation de 30 lbs donc de 20% du poids initial en 6 mois, ce qui est très rapide et même dangereux à mes yeux.

Tout en bas de cette page, il y a aussi une mention m’invitant à passer à la question suivante si je désire savoir si cet objectif pourrait être atteint encore plus tôt. Ça, c’est une des raisons principales pourquoi je te recommande de te tenir loin de Noom.

Après avoir répondu à toutes les questions proposées, on me promettait maintenant d’atteindre 120 lbs encore plus rapidement. Je n’ai aucune idée de quelle manière ils font ces calculs, mais un petit oiseau me dit à l’oreille que c’est du GROS N’IMPORTE QUOI!

Je te confirme qu’il y a aucun moyen pour eux de savoir comment ton corps va réagir face à leurs conseils. Ces petits graphiques sont là pour te manipuler, tout simplement.

Troubles alimentaires

À travers la question « Avez-vous un diagnostic actif d’un trouble de l’alimentation (par exemple, boulimie, anorexie ou diagnostic similaire) ? », on invite les gens ayant des troubles alimentaires actifs à ne pas utiliser cette application.

Cependant, ceux ayant une relations plus difficiles avec les aliments peuvent tout de même poursuivre le processus d’inscription. 

Conditions médicales

Peu importe les autres conditions médicales mentionnées, l’accès au processus de perte de poids virtuel était accessible.

On s’entend que c’est plutôt problèmatique. Surtout considérant le fait qu’il soit impossible pour une plateforme du genre de donner des conseils réellement personnalisés et adaptés à la réalisé de gens ayant des troubles de santé.😕

Basé sur des études

Selon quelques études financées par la compagnie, les recommandations proposées pourraient améliorer la perte de poids des participants. En plus d’être grandement biaisés, ces projets de recherches n’évaluent pas les résultats à long terme des changements d’habitude de vie sur le poids des individus.

Ces informations sont donc à prendre avec un grain de sel!

Après avoir passé littéralement 15 minutes à répondre à leurs questions, j’atteins enfin l’étape de l’inscription. C’est à ce moment que je vois apparaître à l’écran un décompte me mentionnant que ma place est seulement réservée pendant 15 minutes. ⏰

Je sais pertinemment que c’est faux puisqu’il me serait possible de réactualiser la page et de recommencer le processus pour avoir accès au même rabais.

En général, je ne suis pas contre les décomptes. Par contre, celui-ci est définitivement placé ici pour te donner un sentiment d’urgence et de pousser à acheter sans prendre le temps de bien évaluer la situation.

Combien ça coûte?

J’aimerais terminer cette section en te présentant l’offre irrésistible (#not) faite par la compagnie. Selon ce qui est inscrit, j’aurais pu me procurer un accès à l’application d’une durée de 4 mois pour aussi peu que 159$. Après ce laps de temps, je n’aurais plus la possibilité d’utiliser leur plateforme. Je me verrais donc dans l’obligation de payer de nouveau pour ce service auquel on m’aurait rendue dépendante.

C’est un modèle d’affaires qui me rend profondément mal à l’aise.

Mises à jour 2022

Depuis que j’ai partagé ma vidéo d’analyse de l’application, certaines mises à jour ont été réalisées à cette dernière.

Cependant, comme tu pourras le noter sur la capture d’écran d’un courriel reçu le 5 janvier 2022, il est toujours demandé de faire des décompte de calories. Que ce soit directement ou à travers une alternative plus flexible nommée Calorie Flex, il s’agit tout de même d’une recommandation qui pourrait te faire du mal.
 

Page Instagram de Noom

Suivis par des centaines de milliers de personnes, la page Instagram de Noom donne une fois de plus l’impression qu’il s’agit simplement d’une ressource permettant de prendre soin de soi.

Dans l’entête de la page, on peut lire les 4 phrases suivantes:

Changez:
votre façon de penser. 🧠
votre façon de manger.🍴
ce que vous ressentez. 💫
pour de bon. 💪🏼

Au premier regard, ça semble super intéressant. Je dois aussi dire que je suis en accord avec la grande majorité du contenu présenté sur cette page. On peut y retrouver des messages éducatifs, des réflexions positives et plein d’autres belles sources d’inspiration.

Promesses basées sur le poids

Ce qui me tracasse un peu plus, c’est les promesses de perte de poids sous-entendu. On en retrouve peu dans les textes rédigés par la compagnie. Toutefois, plusieurs commentaires nous ramènent à des objectifs liés à la minceur.

« J’ai commencé en janvier 2021. J’ai perdu mes 18 ans en 5 mois et ça ne bouge plus. C’est fou comme ça a changé ma vie de yo-yo pour toujours. »

« J’ai perdu 40 livres et j‘ai conservé ce nouveau poids au cours des 9 derniers mois. »

« C’est exactement comment je me sens! La perte de poids est excellente, mais ce que je ressens est INCROYABLE !!! J’adore le voyage que j’ai fait avec Noom! J’ai commencé le 29 août 2020 et je pèse ⬇️ 105 livres 🎉 J’ai atteint mon objectif de 100 livres le 1er octobre 2021🎉 »

J’aimerais te rappeler que pour prendre soin de toi, tu n’as pas besoin de perdre du poids. Ton corps pourrait changer en cours de processus, mais assure-toi de te bâtir des objectifs réalistes et basés sur des habitudes de vie plutôt que sur des caractéristiques physiques.

Le verdict

Je vais terminer ce plutôt long article en te rappelant de ne pas hésiter à poser des questions à des professionnels de la santé avant d’entreprendre ce genre de processus. Il est facile de se faire prendre au piège de ce type de marketing et j’espère de tout coeur avoir pu t’aider à bâtir ton esprit critique.

Tu peux me contacter si tu as des questions ou des propositions de prochains contenus à analyser! 😉